être soi dans ses relations

Je ne savais trop comment nommer cet article. Et puis, pendant que je déambulais dans les allées de la médiathèque, je suis tombée sur cette revue spéciale « entreprise » qui s’intitulait « être soi dans ses relations » et finalement je me suis dit que ça correspondait plutôt bien à mes pérégrinations du moment.
Maintenant que j’y pense, je me dit que j’aurai très bien pu l’intituler « travailler pour une entreprise engagée quand on ne l’est pas vraiment » ou encore « comment décrocher un boulot de rêve dans une boîte écolo quand on est le dernier des écolos », etc.

J’ai un nouvel emploi.
Je l’ai appris il y a une semaine, je crois.
Après avoir subi un licenciement (fortement injustifié) et essuyé plusieurs échecs lors de différents entretiens d’embauche, je n’y croyais plus du tout. Et puis, un peu par hasard, j’ai postulé à cette offre. J’ai envoyé un mail. Vous savez ce genre de mails qui dit « je n’ai plus rien à perdre », « je donne tout ce que j’ai ». C’est exactement ce que mon mail disait.
Et puis, coup de chance, mon téléphone a sonné. Je venais de décrocher un entretien.
Je n’ai pas vraiment sauté de joie. Décrocher des entretiens, c’était plutôt facile ou du moins la partie la moins difficile. C’était la suite qui gâchait tout.
Comme tout bon candidat, j’ai fait mes recherches sur l’entreprise : Google, Facebook, Instagram… Tout y est passé !
Verdict : c’est une entreprise engagée et même plutôt très engagée.
Je me souviens que je me suis fait cette réflexion en lisant leurs profils sur la page « Qui sommes nous? » de leur entreprise : qu’est-ce que je répondrai si on me pose la question…

Et comme je suis plutôt bonne voyante, la question me fut posée…
Je pouvais lire dans leurs profils des choses comme « impliquer dans une ressourcerie », « l’upcycling est une vraie conviction », « Sophie aime cultiver son jardin, en permaculture bien évidemment », etc.

Lui : Quelle est votre engagement vis à vis de l’écologie?
Moi : (dans un rire étouffé) Je m’attendais à cette question

Pendant 1 millième de seconde qui m’a semblé durer une éternité, les questions se sont bousculées dans ma petite tête. Deux options s’offraient à moi : enjoliver la réalité (1) ou la dire telle qu’elle (2)

Moi : En lisant vos profils hier sur le site de l’entreprise, je me suis demandée ce que j’allais répondre si jamais on me posait cette question. Il est clair que je ne suis ni vegan et loin de m’y rapprocher, je ne suis pas non plus militante. Mais je dirai que je suis écolo par nature (si écologie rime avec respect de la nature et des hommes). Car vous voyez j’ai grandi dans une famille où rien n’était jamais pris pour acquis et pour laquelle le respect valait mieux que tout. Le respect pour la nature y compris. J’ai grandi dans une famille dans laquelle on m’a appris à être reconnaissant pour ce que la terre m’offrait gratuitement sans même jamais avoir évoqué le mot « écologie ».

J’ai aussi rajouté

Moi : Et je crois que c’est tout simplement impossible d’être vraiment écolo dans une société occidentale capitaliste et surtout vivant dans une grande ville… Même si tous les gestes comptent et que je fais attention…Par exemple, je…
Lui : Non, non, non … elle est très bien votre réponse. Ne me dîtes pas que vous fermez le robinet pendant que vous vous lavez les dents.

Rires

A la fin de l’entretien, mes deux futurs employeurs m’ont livré un retour à chaud de ce qu’ils avaient pensé de l’entretien :

Lui (1) : Merci pour votre honnêteté.
Lui (2) : Ce ne sont pas là toutes les réponses auxquelles je m’attendais mais c’est aussi très bien comme ça.

être soi dans ses relations
Photo by Les Anderson on Unsplash

Vous vous attendez peut-être à ce que je vous livre la recette inratable sur comment rester soi-même dans ses relations.
Au risque de vous décevoir, je ne l’ai pas. Et en toute franchise, je crois qu’elle n’existe pas.
Tout est une question de choix. Vous devez trouver le courage de vous choisir chaque fois que l’occasion se présente.
Je n’ai jamais dit que ce serait facile mais essayez encore et encore jusqu’à ce que vous réussissez.

Sincèrement, Ellie

Author: Ellie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • C'est un très beau message que tu livres à travers ton expérience. Un message d'honnêteté. Surtout dans le monde du travail, c'est compliqué.. On te demande d'être comme il faut être, de faire ce qu'on te dit et de ne surtout pas trop dire ce que tu as besoin de dire. Quand je lis tes réponses lors de ton entretien, j'ai l'impression que tu as été honnête, droite, et que tu es restée fidèle à toi-même et à tes valeurs, ce qui est extrêmement compliqué alors tu peux être fière de toi, bravo !
    Et en ce qui concerne l'écologie, tu as quand même cette conscience écolo, c'est ce qui fait que tu étais certainement faite pour travailler au sein de cet entreprise qui t'apportera sûrement plein de choses, elle aussi.
    Merci pour ce beau partage <3

    • Mille mercis pour tes mots <3
      Comme tu le dis, ce n'est vraiment pas évident d'être soi-même dans le monde du travail puisqu'on nous demande de rentrer dans le moule.
      En tout cas cet exercice m'aura convaincu qu'il est nécessaire de se choisir à chaque fois que l'occasion se présente.
      C'est ce que je me suis promis de faire depuis ce jour et j'encourage tout le monde à faire ainsi.