être son propre patron

J’ai envie de créer ma propre entreprise. Devenir mon propre patron. Enfin, plutôt ma propre patronne. Être autoentrepreneur quoi ! L’idée me plaît bien.
ça fait tellement classe, en plus.
Mais le truc c’est que je ne sais pas quoi créer ou plutôt quoi vendre. Un produit? Un service? Une idée?
Au fait non, je crois que je sais déjà. Je sais parfaitement dans quoi je veux me lancer.
Mais l’idée est tellement stupide. Oui, c’est ça ! Genre, trop naze.
Et puis tout le monde l’a déjà fait. Qu’est ce que je crois, moi? Que je peux faire mieux que les autres? Pfff. Quelle ineptie !

être son propre patron : entre désir et nécessité
oui c’est moi la chatte noire qui domine le monde du haut de mon trône de papier

Mais j’ai vraiment envie de créer ma propre entreprise.
Bon ! Je vais vous en dire un peu plus.
Ne vous moquez pas de moi, par pitié.

J’ai d’abord eu l’idée des « prints* ». Mmmm… Il ne s’agit pas de jolies affiches à imprimer. Enfin, si. Mais pas une impression sur papier mais plutôt sur tissus. Je dois dire que l’idée me vient de la Mama. Les jolies tissus, tous colorés, fraîchement sortis de l’usine, elle connaît. Elle m’a un peu donné le goût de tous ces beaux imprimés. Je me souviens qu’adolescente j’adorais passer du temps dans sa boutique et je m’efforçais de retenir les drôles de noms de ces tissus : « œil de ma rivale », « mari capable », « hibiscus », « ton pied mon pied », « les ongles de Madame Thérèse ». De drôles de noms, presque tirés des épisodes de Télénovelas**. Mais ce n’est pas exactement ce que je voulais faire. Mon idée était de promouvoir le savoir-faire artisanal de mes ancêtres. Ayant grandi dans cette atmosphère de tissus et d’imprimés en tous genres, c’est donc vers le textile que je me suis tournée tout naturellement. Là d’où je viens, presque chaque grande région a un textile qui lui est propre. Je me suis dit quelle chouette idée ce serait de mettre en avant ces raw talents***.
Sauf que cela fait des années que je n’y ai pas mis les pieds? Existent-ils toujours ces raw talents? Même s’ils sont toujours là, qu’est-ce qui me dit que ces tissus particuliers plairont au reste du monde (oui j’avais de grandes ambitions). Et puis, c’est pas un peu du « réchauffé »? Avec la crise du wax**** à laquelle on a assisté ces derniers étés…
C’est nul comme idée.

Bloom, little flower

Mais j’ai vraiment envie de créer ma propre entreprise.
Heureusement qu’il n’y a pas que le textile dans la vie. C’est comme ça que m’est venue ma seconde idée.
Plus jeune, j’adorais jouer à la dînette. Dans ma cuisine miniature, je concoctais toutes sortes de mets et potions magiques en mélangeant tout ce que mes parents m’interdisaient de jouer avec : sable, cailloux, eau de pluie, eau d’égouts, cosmétiques de mes aînées.
En grandissant, j’ai continué. Et merci à la mode des DIY*****. Maintenant, j’ai une excuse parfaite pour faire toutes sortes d’élixirs et de mixtures. Et je me suis dit : pourquoi pas vendre une de mes mixtures? Ma préférée c’est la chantilly de karité. Je suis quasiment née dans une gargote de beurre de karité. Bébé joufflues à la peau reluisante de beurre de karité, c’était moi. Et tout le monde me trouvait cute******, croyez-le ou non. Faire ma propre chantilly et la vendre sur Ebay, Etsy et pourquoi pas mon shop en ligne? Un beurre de karité fabriqué par des petites mains que je connais au talent inégalable, des personnes généreuses qui auraient enfin bonne récompense pour leur travail et reconnaissance pour perpétuer une activité aussi ancestrale. ça serait aussi l’occasion de promouvoir l’artisanat de chez-moi. Mais la recette de la chantilly de karité, tout le monde la connaît? Pourquoi en acheter dans ce cas? Et puis des chantilly de karité toutes faites, yen a des milliers sur internet. Pfff. Qu’est ce que j’ai cru? Que la mienne serait meilleure? Balivernes !

Mais j’ai vraiment envie de créer ma propre entreprise.
Maintenant que c’est clair que toutes mes idées sont nulles. Je me demande pourquoi cette envie d’être mon propre patron. D’être à mon compte. Créer ma propre entreprise.
C’est vrai que tout le monde le fait. Pourquoi pas moi? Ne suis-je pas assez intelligente pour y arriver? Et puis ça serait tellement bien de ne plus dépendre d’un unique salaire. De s’investir corps et âme dans un projet dans lequel on croit dur comme fer.
Ah mais oui ! C’est ça ! S’investir corps et âme. Croire dur comme fer en quelque chose. Se sentir utile. Se sentir vivre.

*imprimés
**séries latinas qui parlent d’amour et de trahison (que ça oui !)
***talents brutes
****wax=tissus imprimés plébiscité par l’Afrique noire. crise du wax=ça doit faire 3 ou 4 étés où on nous « oblige » à porter du wax
*****Do It Yourself (fais le toi-même)
******mignon-ne-s

Vous avez des idées nulles à partager avec moi? Promis, je ne rirai point !

Author: Ellie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Ahhh comme je te comprends. J'ai traversé cette période aussi et je suis encore souvent en plein doutes. C'est difficile, de nos jours, de se démarquer un peu. Il y a déjà tellement de belles choses qui sont proposés sur Internet. Tu sais, quand tu tombes sur certains comptes instagram ou blog et que tu te dis : J'aurais pu l'avoir cette idée !
    Mais si ce n'est pas toi qui l'a fait, c'est que peut-être, tu pouvais faire encore mieux.
    Aujourd'hui, je ne sais pas encore si je réussirai un jour à être ma propre patronne, je suis au chômage en Septembre (même si je continuerai à garder des petits bouts de chou de temps en temps) et c'est un nouveau départ. J'ai eu une idée, je vais essayer, puisque j'ai du temps, je vais tenter. Et on verra… Si ça marche, c'est que j'ai trouvé "MON TRUC", si non, c'est que ce n'est pas encore tout de suite.
    Je suis sûre que ce sera pareil pour toi, ça viendra. Ecoute ton coeur et écoute les signes que t'envoie l'univers. Je suis sûre que tu arriveras sur le bon chemin à un moment. Et je te souhaite de vivre tes rêves.
    Gros bisous ! <3
    Justine

    • Coucou Justine,
      Avec une éternité de retard … Merci pour tous tes mots par ici <3
      Je te souhaite aussi de vivre tes rêves.
      Concernant ton essai, il n'y a aucune raison que cela ne marche pas. Parce qu'entre nous, qu'est ce que ça signifie un projet qui marche ou pas? Que le plus de gens y adhèrent? Ou qu'on ait eu le courage de s'accomplir?
      Cela paraît un peu utopique de dire cela, mais j'opterai pour un "oui" à la troisième question.
      Tu es sur la bonne voie parce que tu le sens et que tu t'épanouis dans ce que tu es en train de créer et déjà ça, ça veut dire que ça marche 😉
      J'espère pouvoir en dire autant un jour …
      Des bisous !

  • Tes idées ne sont pas nulles, loin de là. Beaucoup de gens ont fait fortune avec des idées plus nulles que ça.
    Si tu as le courage, le caractère… fonce ! Commence à côté de ton travail actuel, et si ça mord, lance-toi à fond.
    Je dis ça, mais pour ma part je sais que je serais très nulle, comme auto-entrepreneuse. Je n'ai pas l'esprit commercial, ni assez combatif…

    • Coucou Cara 🙂
      Le « Beaucoup de gens ont fait fortune avec des idées plus nulles que ça » m’a fait sourire… Merci <3
      Peut être qu'un jour, je l'aurai ce courage...
      En attendant je continue de rêver à mes rêves de grandeur xD